Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Schranz Michael

Adelboden / BE

Année1998

Profession19 - Contrôle industriel

EmployeurLicht- und Wasserwerk Adelboden AG

AssociationUnion Suisse des Installateurs-Electriciens (USIE)

Expert:

Meier Christoph

Mon épreuve de compétition à Kazan en quelques mots :
L’épreuve comporte trois modules : conception d’un schéma, détection d’erreurs et installation d’un site industriel complexe.

Comment en êtes-vous arrivé à exercer votre profession ?
En 8e, nous avons traité de l’électricité au cours de physique, ce qui m’a fasciné dès le début. Pendant les vacances d’été suivantes, j’ai pu passer un stage d’une semaine dans l’entreprise « Die Gälbe » à Adelboden. Dès le début de la semaine, je savais que je serai installateur-électricien.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre travail ?
La profession est très diversifiée : quand je travaille sur une nouvelle construction, je suis présent du début à la fin. J’assiste à toutes les étapes d’édification et j’y participe.

Trois choses que j’aime ...
Le ski, le VTT, les amis.

Comment vous êtes-vous qualifié ?
La branche de l’installation électrique organise sept championnats régionaux dans toute la Suisse. Ma bonne performance m’a permis de me qualifier pour les SwissSkills 2018. J’y ai obtenu la première place, ce qui m’a permis de participer aux championnats internationaux des métiers à Kazan.

Quel entraînement suivez-vous pour les WorldSkills de Kazan ?
Je suivrai une préparation de six semaines à Horgen, dans notre camp d’entraînement, auprès de l’entreprise Feller AG. De plus, j’effectuerai un stage chez Siemens. Ensuite, j’approfondirai et j’optimiserai les connaissances que j’aurai acquises dans ma cave, à la maison.

Quelles sont vos attentes ?
Aux WorldSkills 2019, je vais donner le meilleur de moi-même et je voudrais y faire des expériences qui me seront utiles.

Quels sont vos objectifs après les championnats du monde ?
Après les WorldSkills, je ferai mon service militaire et plus tard, je suivrai une formation d’automaticien. 

retour