Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Tabinas Bryan

Konolfingen / BE

Année1998

Profession09 - IT Solutions pour entreprises

Employeurgateway.one

AssociationICT-Formation professionnelle

Expert:

Violi Claudio

Mon épreuve de compétition à Kazan en quelques mots :
La définition des tâches ressemble à un cahier des charges qui décrit quelles fonctions l’application doit offrir. On a recours aux dernières technologies. L’objectif est de satisfaire au plus d’exigences possible pendant le peu de temps imparti et de réaliser une application qui fonctionne.

Comment en êtes-vous arrivé à exercer cette profession ?
A l’école secondaire déjà, je passais beaucoup de temps sur l’ordinateur. Je me suis ensuite mis à la programmation et ai développé mes premiers prototypes de jeux vidéo. Lorsque j’ai dû choisir un métier, je n’ai pas eu besoin de réfléchir bien longtemps et ai rapidement trouvé une place d’apprentissage.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre travail ?
Il est toujours beau de voir sa propre création grandir et s’améliorer constamment. La satisfaction que je ressens lorsqu’on me félicite me motive encore plus à bien travailler.

Trois choses que j’aime ...
Mes amis, l’ordinateur et les jeux vidéo.

Comment vous êtes-vous qualifié ?
Pendant ma deuxième année d’apprentissage, j’ai pris part au championnat régional lors duquel je me suis qualifié pour les SwissSkills 2016, où, à ma grande surprise, j’ai remporté la médaille de bronze. Après deux victoires lors des championnats régionaux et deux médailles d’argent aux SwissSkills, j’ai été sélectionné pour participer aux WorldSkills 2019.

Quel entraînement suivez-vous pour les WorldSkills de Kazan ?
Pendant la phase de préparation, j’accomplirai des activités que je pourrais typiquement retrouver à l’examen ainsi que des tâches attribuées lors d’anciennes éditions des WorldSkills, et ce dans des conditions aussi semblables que celles auxquelles je serai confronté pendant les WorldSkills.

Quelles sont vos attentes ?
J’aimerais gagner, bien sûr. La concurrence sera très forte. Cette épreuve sera dure et exigeante, mais c’est un défi que je me réjouis de relever. Et une chose dont je suis sûr, c’est que je donnerai tout ce que j’ai !

Quels sont vos objectifs après les championnats du monde ?
Après les WorldSkills, j’aimerais entreprendre des études d’informatique en cours d’emploi dans une haute école spécialisée.

retour