Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Graz 2020
6 – 10.01.2021

Lehmann Pascal

Zofingen / AG

Profession36 - Carrossier/ère-peintre

EmployeurCalag Carrosserie Langenthal AG

Associationcarrosserie suisse

Télécharger des donnéesTélécharger l'image haute résolution

Encadre:

Fawer Aurélie

 

Mon parcours professionnel
Après un apprentissage réussi de carrossier-peintre CFC, j’ai pu me rendre avec l’équipe SwissSkills 2013 aux championnats du monde des métiers de Leipzig. J’ai vécu cette participation comme quelque chose d’extraordinaire, et en décrochant la médaille d’or pour le métier de carrossier-peintre, c’est un rêve qui s’est réalisé. De retour dans mon quotidien professionnel, j’ai continué à me former pour devenir spécialiste en carrosserie et coordinateur d’atelier et obtenir le brevet fédéral de chef d’atelier de carrosserie, et je suis maintenant chef de service d’un grand atelier de peinture du canton de Berne. Je considère que je n’ai jamais fini d’apprendre. C’est pourquoi je veux maintenant continuer à me former dans le domaine de la peinture industrielle et des véhicules de grand gabarit. J’ai pu engranger énormément d’expériences pendant ma jeunesse, et c’est important pour moi de pouvoir transmettre ce que j’ai acquis à la jeune génération. C’est la raison pour laquelle je m’engage également auprès de la FCR, l’association de la branche, et en tant qu’expert en chef QA des peintres en carrosserie du canton d’Argovie.

Ma relation avec WorldSkills
Comme j’ai eu la chance de participer en tant que candidat, puis les années suivantes en tant qu’expert aux championnats suisses, j’ai une relation très forte avec les WorldSkills. Je dois beaucoup à cette expérience pour l’influence qu’elle a eue sur ma vie et je trouve ça incroyable que des jeunes professionnels fiers et motivés puissent se mesurer à l’échelle internationale et montrer de quoi ils sont capables. Il s’agit aussi, selon moi, d’une plateforme essentielle, d’une part pour montrer que la Suisse dispose d’un formidable système de formation, et de l’autre, pour prouver à toute la Suisse que les personnes qui exercent un métier manuel et ont suivi un apprentissage professionnel «ordinaire» peuvent réaliser de grandes choses.

J’apporte mon aide aux championnats du monde des métiers parce que
C’est important pour moi de passer le flambeau et d’aider de jeunes professionnels exceptionnels, et ces compétitions constituent pour eux une belle opportunité sur leur parcours. Ils deviennent alors d’excellents ambassadeurs pour la branche et apportent beaucoup en retour.

 

retour