Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

La beauté exige un grand savoir-faire

Hägendorf - 4 jeunes esthéticiennes ont concouru avec les fleuristes dans les halls de Schnittflor AG pour gagner le titre de championne de Suisse. La Zurichoise Natascha Spahr a été couronnée meilleure esthéticienne 2010 au terme d’une compétition captivante.

Les quatre participantes issues de Suisse alémanique ont fait montre de leurs compétences exceptionnelles: pendant deux jours, elle ont prodigué des soins pour le visage et pour les pieds, réalisé des épilations à la cire, effectué des message du corps et pratiqué des manucures avec des vernis originaux. Lors de la compétition publique sur une scène gigantesque, elles ont dû concevoir un maquillage sur le thème des «dames d’Ascott», en référence aux Mondiaux des métiers 2011 à Londres. «Le travail sous pression devant le public est justement un très bon entraînement pour les WorldSkills Competitions», a jugé Joana Ferreira, ancienne participante des Mondiaux des métiers 2009 et aujourd’hui experte pour cette compétition. «Car pour des esthéticiennes, il est plutôt inhabituel de travailler devant des spectateurs.»


La rencontre de deux métiers de l’esthétique

C’est le plus naturellement du monde qu’est apparue l’idée d’organiser les Championnats des esthéticiennes avec les fleuristes. «J’en ai parlé à l’experte des Mondiaux des métiers lors d’une visite aux Championnats Jungflor l’année dernière. Cette proposition a été accueillie avec un vif intérêt», raconte Susan Meier. C’est ainsi que la semaine dernière, dans les halls de Schnifflor AG à Hägendorf, les fleuristes et les esthéticiennes sont venus concourir pour le titre de champion de Suisse 2010. Cette combinaison a d’ailleurs ravi les visiteurs. Le point fort de la compétition, le maquillage de mannequins en direct sur la scène a particulièrement attiré le public.


Il n’y a pas que le résultat qui compte

Les expertes n'ont quasiment pas détourné les yeux des participantes pendant la compétition car ce n’est pas seulement le résultat final qui compte, mais aussi l’application de la bonne technique et de l’accessoire approprié. L’experte en chef Susan Meier a également endossé le rôle d'experte pour les Mondiaux des métiers. Elle connaît les points auxquels il convient de veiller. «Les qualités techniques sont importantes, mais la capacité à s’imposer, la résistance au stress et la confiance en soi sont d'autres qualités nécessaires pour participer aux Mondiaux des Métiers.

Certes, avec quatre esthéticiennes, les Championnats n’ont pas rassemblé une foule de participantes, mais le travail des candidates ont sans aucun doute conquis l’Association suisse des esthéticiennes. Après un coude-à-coude dont le suspense était insoutenable, c'est Natasha Spahr, originaire d’Uetikon am See, qui a finalement remporté la victoire. Son titre de championne suisse lui permet de participer en octobre 2011 aux Mondiaux des Métiers de Londres.


Classement

1. Natascha Spahr, 8707 Uetikon am See, ZH
Entreprise formatrice: Kosmetik Institut Tropicana, 8707 Uetikon am See
Employeur: Kosmetik Institut Tropicana, 8707 Uetikon am See

2. Simona Pizzipaolo, 5014 Gretzenbach, SO
Entreprise formatrice: Beauty Center Charmelle GmbH, 5000 Aarau
Employeur: Beauty Center Charmelle GmbH, 5000 Aarau
3. Angjelina Merditaj, 5734 Reinach, AG
Entreprise formatrice: Wellness Shop, 5734 Reinach
Employeur: Kosmetik-Institut Luchsinger Sandra, 5610 Wohlen

Impressions

Montrer tous les photos de la gallerie