Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Fatigués, soulagés – et impatients

À 10 heures, ça recommence. Chaque demi-heure retentit le gong final pour les épreuves des différents métiers. La tension se relâche peu à peu, et fait place au soulagement chez les candidats. À grands renforts de fans et de familles, nos jeunes professionnels suisses fêtent la fin de ce marathon éprouvant de quatre jours. Et maintenant commence l’attente des résultats...

Marcel Wyss, installateur sanitaire-chauffage, a du mal à réaliser que le concours est terminé: «Je n’ai pas vu le temps passer, j’ai tout simplement travaillé à fond jusqu’à la dernière minute.» De ses propres dires, c’était pour lui un privilège considérable de pouvoir participer à ce championnat du monde. Surtout quand il a levé les yeux de son ouvrage et vu tous ces visages connus braqués sur lui, l’encourageant sans relâche... Ses parents l’ont accompagné à Abu Dhabi, mais aussi son chef et la moitié du personnel de l’entreprise! Sa mère avait les larmes aux yeux en l’embrassant à la fin de l’épreuve.
Mais il n’était pas le seul à être entouré de ses fans: depuis 10 heures du matin, près de 50 supporters suisses vont de poste de travail en poste de travail pour aiguillonner à cor et à cri chaque candidat SwissSkills, à coups de cloches et de drapeaux rouge et blanc, jusqu’aux dernières minutes des épreuves.

Soulagement, larmes et expectative

Evelyne Tanner, cuisinière, avait elle aussi du mal à croire qu’autant de monde était derrière elle pour la soutenir: «J’étais concentrée sur les dernières touches à mon mets, et ce n’est qu’en l’envoyant au jury que j’ai réalisé que tous ces gens étaient là pour moi!» Après quatre journées de tension et de labeur intense, elle et ses coéquipiers peuvent enfin se laisser aller aux félicitations et aux accolades. Plus d’une et d’un – parmi les candidats comme chez leurs proches – ne peuvent retenir leurs larmes. Larmes de soulagement ou de fierté, chez les parents, les amis, et même chez quelques experts!
Pascal Mathis, administrateur réseaux informatiques, se dit lui aussi «vraiment soulagé», alors qu’il soumet sa dernière épreuve. Les quatre journées du concours se sont passées comme en rêve, tellement il était concentré sur son travail. Avec le recul, il se déclare «assez confiant»: «Les défis étaient captivants et j’ai eu beaucoup de plaisir à les résoudre. J’ai hâte de connaître les résultats!»

Aujourd’hui déjà, des vainqueurs

Mais les résultats ne seront pas dévoilés avant la cérémonie de clôture, ce soir. Avant cela, il y aura la traditionnelle soirée suisse pour tous les candidats, à l’hôtel Ritz-Carlton. Avec leur «mascotte», la cloche de vache, tous les membres de l’équipe ont défilé devant des centaines de fans suisses, sous les applaudissements. Parmi eux, Reto Wyss, président de la fondation SwissSkills, qui accompagne la délégation suisse pour la première fois. «Vous avez été des représentants fantastiques du système de formation professionnelle suisse, et l’avez fait briller aux yeux du monde», a-t-il déclaré aux candidats. Ces derniers jours, chacune et chacun ont donné le meilleur de soi-même, afin de fournir les meilleurs résultats qui soient. Et ils ont réussi, poursuit Reto, en affirmant: «Pour moi, vous êtes déjà tous des gagnantes et des gagnants!» Il n’a pas oublié les différents expertes et experts, qui travaillaient en ce moment même à l’évaluation des résultats: «Comme vous, ils se sont impliqués avec un dévouement remarquable pour rendre tout cela possible».

 

+++ LIVE STREAM +++ CÉRÉMONIE DE CLÔTURE +++

Suivez en direct la cérémonie de clôture, depuis chez vous! À partir de 17h30 (heure suisse) au lien suivant: https://worldskillsabudhabi2017.com/en/whats-on/closing-ceremony/

Montrer tous les photos de la gallerie