Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Le blog de l'experte Roger Dähler.

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

Plus d'articles et liens

 

Un deuxième expert s'occupe de Marcel Wyss:    Florian Müller (accéder au profil de l'expert)

Plus d'articles et liens

Le blog d'Evelyne Tanner

Plus d'articles et liens

Le blog de Tatjana Caviezel.

Plus d'articles et liens

Le blog de Silvio Tönz.

Plus d'articles et liens

Le blog de l'experte Sabina Decurtins.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Je devrai effectuer plusieurs réparations sur une voiture portant sur la structure, ainsi que des travaux de débosselage et des réparations d’électricité. Le concours se base sur ce que nous accomplissons au quotidien.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Le métier de carrossier - tôlier est dans mes gènes: mon père est carrossier - tôlier et j’ai pu dès le plus jeune âge faire mes premières expériences.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Les travaux très variés que l’on fait avec les matériaux les plus divers. Et le défi manuel avec les techniques d’assemblage les plus diverses .

Trois choses que j’aime ...

Les amis, la voiture et le sport.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été champion de Suisse 2017 à Langenthal.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

J’ai établi un programme de plusieurs semaines en coopération avec l’association. A u quotidien aussi je m’applique à améliorer chaque mouvement. J’investis qui plus est beaucoup de mon temps libre et l’entreprise familiale s’arrange pour me libérer du temps pour l’entraînement.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Vivre un mome nt extraordinaire avec de nombreuses impressions et pouvoir fournir une performance maximale.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je vais terminer ma formation continue en tant que spécialiste carrossier, puis faire l’ER. Ensuite j’aimerais voyager un peu dans le monde et acquérir de l’expérience professionnelle .

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Je devrai effectuer plusieurs réparations sur une voiture portant sur la structure, ainsi que des travaux de débosselage et des réparations d’électricité. Le concours se base sur ce que nous acco mplissons au quotidien.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Le métier de carrossier - tôlier est dans mes gènes: mon père est carrossier - tôlier et j’ai pu dès le plus jeune âge faire mes premières expériences.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Les travaux très variés que l’on fait avec les matériaux les plus divers. Et le défi manuel avec les techniques d’assemblage les plus diverses .

Trois choses que j’aime ...

Les amis, la voiture et le sport.

Comment vous êtes - vous qu alifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été champion de Suisse 2017 à Langenthal.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

J’ai établi un programme de plusieurs semaines en coopération avec l’association. Au quotidien aussi je m’applique à améliorer chaque mouvement. J’investis qui plus est beaucoup de mon temps libre et l’entreprise familiale s’arrange pour me libérer du temps pour l’entraînement.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Vivre un moment extraordinaire avec de nombreuses impressions et pouvoir fournir une performance maximale.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je vais terminer ma formation continue en tant que spécialiste carrossier, puis faire l’ER. Ensuite j’aimerais voya ger un peu dans le monde et acquérir de l’expérience professionnelle

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

La compétition est divisée en quatre domaines. Je devrai programmer des applications dans un navigateur avec Javascript et des applications de serveur avec PHP. Je devrai aussi maîtriser la conception avec photoshop et autres outils du même genre et être ensuite capable d’implémenter ces designs avec HTML & CSS. De manière générale, il s’agit davantage de programmation que de design.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

À l’origine, je voulais passer ma maturité avec mathématiques comme matière principale. Environ six mois avant, je me suis rendu compte que l’école ne m’intéressait pas. J’ai donc commencé au printemps, donc très tard, à rechercher un apprentissage. Comme j’avais un peu d’expérience en programmation acquise dans mon jeune âge (par exemple Lego Mindstorms), j’ai décidé de devenir développeur d’applications et j’ai eu la chance d’obtenir une place d’apprentissage.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

J’aime le défi et le changement permanent. J’aime concevoir et développer des systèmes complexes, exigeants et rapides à la fois; plus c’est compliqué, plus j’aime. Qui plus est, ce métier évolue à un rythme effréné. Les connaissances ont une demi - vie d’un an ce qui veut dire que l’on doit sans cesse apprendre et découvrir de nouvelles choses.

Trois choses que j’aime ...

L’ordinateur, le longboard et ma copine

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Je me suis inscrit au p rintemps 2015 pour les qualifications régionales en tant que développeur d’applications. Malheureusement, j’ai été malade le jour de la compétition. Pour moi, l’affaire était donc classée. Puis en juin, j’ai reçu un appel de Patrick Aebi, responsable infor matique au centre de formation professionnelle. Il m’a dit qu’il n’y avait pas assez de webdesigners qualifiés et il m’a demandé si je voulais participer. Précisons qu’à cette époque j’étais à 95% développeur d’applications et que je n’avais quasiment jama is programmé de site web. Après quelques hésitations, j’ai accepté. Je me suis rendu aux ICT - Skills (championnats suisses) dans la gare de Zurich avec très peu d’espoir, voire aucun espoir du tout. Je me demandais à quel moment j’allais me désister. Je me disais; «Tu n’es pas un vrai webdesigner, ça ne marchera jamais.» À ma grande surprise, j’ai obtenu la 2 e place. J’étais complètement bluffé. À partir de là j’ai commencé à m’intéresser de plus près à la conception de sites web et j’ai de nouveau obtenu la 2 e place en 2016 et suis parvenu à m’imposer face à mes concurrents dans la phase de qualification finale (en obtenant respectivement la 1 ère et la 2 e place lors des championnats suisses).

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je travaille sur les exercices des précédentes WorldSkills et j’aurai peut - être la possibilité de me mesurer à des participants d’Autriche et d’Allemagne dans le cadre d’une compétition d’entraînement.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Mon object if personnel est d’arriver parmi les 7 premiers, mais une place sur le podium serait naturellement fantastique et avec une bonne préparation, c’est tout à fait jouable. Je veux surtout vivre une expérience pour la vie, une aventure que je ne suis pas près d’oublier.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je travaille actuellement avec deux collègues sur une plateforme web qui pourrait révolutionner sensiblement notre système de formation. L’intérêt témoigné pour notre idée et notre vision est clairement perceptible et nous sommes déjà en pourparlers avec de grandes entreprises qui souhaiteraient utiliser une telle plateforme. Après Abou Dhabi, je me concentrerai pleinement sur ma startup pour qu’elle connaisse un véritable envol e t pour permettre à tous les futurs apprenants ou étudiants d’accéder à une formation plus cool et plus variée

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Il y aura durant le concours plusieurs modules comportant différentes méthodes de réparation, différents cycles de peinture et travaux de design.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Je voulais apprendre un métier manuel où je pourrais travailler avec de la peinture et des véhicules.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Réparer les véhicules, que ce soit des voitures de collection ou des voitures neuves, et les remettre en état comme à leur sortie d’usine, voire encore mieux.

Trois choses que j’aime ...

Le sport, mes amis et bien manger.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été champion de Suisse lors du Concours des Métiers dans la catégorie Carrosserie en 2016 à Langenthal BE.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Avec l’USIC et mon expert, nous avons élaboré un plan d’entraînement qui nous permett ra de perfectionner les processus de travail et les différentes capacités afin d’atteindre un résultat optimal.

 

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Vivre un événement impressionnant et équitable.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Pouvoir mettre à profit l’expérience acquise depuis mon apprentissage jusqu’à ma participation aux WorldSkills, en passant par le service militaire, les championnats régionaux et suisses. Je souhaite ensuite aborder l’avenir tranquille ment.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Lors de la compétition, je devrai confectionner une pièce de présentation en chocolat, un gâteau, des petits fours, des pralines, une assiette de dessert et des figurines en pâte d’amande. Les produits devront être décorés selon le thème imposé. Le produit final sera ensuite évalué de même que son goût et son procédé de fabrication.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai d’abord testé plusieurs métiers. Le travail des den rées alimentaires et la créativité dont je peux faire preuve m’ont particulièrement plu. L’intérêt pour la boulangerie est une affaire de famille.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Comment je l’ai dit, le travail du chocolat et le fait de pouvoir laisser libre cours à son imagination. La diversité que ce soit dans la pâtisserie ou la confiserie et le fait de donner satisfaction aux souhaits des clients.

Trois choses que j’aime ...

Mes amis et ma famille, l’unihockey (le sport en général) et les voyages .

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Durant toute la phase de préparation, je passe plusieurs jours d’entraînement avec mon coach et mon expert. Durant ces journées, les produits sont développés, confectionné s et le processus de travail optimisé. Je veille dans mon travail à la propreté, à l’exactitude et à la rapidité.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Avec le soutien de mon experte et de mon équipe de travail, chaque jour devient un e ntraînement passionnant et riche en enseignements!

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je me réjouis de participer à ce concours professionnel unique en son genre, passionnant et exceptionnel. Je donnerai le meilleur de moi - même.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Acquérir de l’expérience dans d’autres confiseries et restaurants et me perfectionner. Et j’aimerais aussi partir en voyage en Australie.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

À Abou Dhabi, je devrai faire face à plusieurs situations de soins. Ces situations se dérouleront dans différents lieux, par exemple en établissement médico - social, à l’hôpital, en clinique de jour ou à domicile (services d’aide et de soins à domicile).

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai toujours voulu apprendre un métier dans lequel je serais en contact avec des gens. Au début, je voulais faire l’école hôtelière. J’ai ensuite décidé de faire un stage dans un hôpital pour voir e t le métier d’aide à la personne m’a tout de suite plu. C’est comme cela que je suis devenue assistante en soins et santé communautaire (ASSC).

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Chaque jour est différent du précédent. Le quotidien est très v arié et les patients sont reconnaissants pour la moindre petite chose. Je trouve formidable d’accompagner les patients et de les aider sur le chemin de la guérison.

Trois choses que j’aime ...

Le sport, la lecture, passer du temps dans la nature.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Je suis arrivée première au Concours des Métiers des ASSC à Saint - Gall et j’ai réussi l’entretien d’évaluation.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

J’ai établi un plan d’entraînement avec mon experte. L’entraînement prévoit d’exercer des situations pratiques avec des simulation de patients. Dans mon quotidien à l’hôpital je suis également accompagnée par ma formatrice et préparée au concours.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je vais faire le maximum et j’espère que je pourrai profiter pleinement de cette expérience.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après les WorldSkills, je compte partir un mois en Australie. Après, je ne sais pas encore.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Lors des World Skills d’Abou Dhabi, je ferai la démonstration de mon savoir - faire en tant qu’esthéticienne. Durant les journées de compétition, j’effectuerai divers soins cosmétiques sur des modèles dans un laps de temps imposé.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation profess ionnelle?

Je me suis toujours intéressée à la santé et à la beauté et voulais apprendre un métier dans lequel j’aurais un contact intensif avec les gens. C’est - ce qui m’a conduite à opter pour la formation d’esthéticienne CFC.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

J’aime le contact quotidien avec les gens et la diversité qu’offre le métier d’esthéticienne. Ce métier va bien au - delà de l’habileté manuelle, des connaissances et de la minutie. J’aime ça. J’aime être créative et pouvoir parler avec l es clients dans un environnement détendu et familier de leurs joies et leurs soucis quotidiens ou qui sortent de l’ordinaire.

Trois choses que j’aime ...

J’aime bien manger, ma famille et faire du ski .

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mon dial des Métiers?

J’ai remporté les Championnats suisses organisés dans le cadre des SwissSkils de Lucerne. J’ai réussi à m’imposer face à mes concurrentes en deux tours durant lesquels différents soins cosmétiques devaient être réalisés sous l’œil attenti f d’expertes .

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

J’ai la chance d’avoir à mes côtés une coach très expérimentée en la personne de Susan Meier. Nous nous entraînons une fois par semaine. Je consolide ce que j’apprends en m’exerçant sur des modèles. L’association suisse des esthéticiennes me soutient généreusement dans mes préparatifs. Je mets donc cette possibilité à profit et suis des cours durant ma phase de préparation afin d’approfondir mes connaissances et mon savoir - faire.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Ce sera très certainement un événement inoubliable pour moi. Je me ré jouis de faire la connaissance de jeunes talents motivés venus du monde entier. J’espère être au top de mes possibilités durant cette compétition et être contente de mes performances.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après l es WorldSkills et les vacances qui suivront, je continuerai à exercer ce métier que j’aime. À long terme, je pourrais imaginer me mettre à mon compte et ouvrir mon propre salon d’esthéticienne.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Nous devrons monter, câbler et programmer un système d’automatisation en binôme et dans un laps de temps imparti. Un système d’automatisation est un peu comme une chaîne de production entièrement automatisée, comme on peut en voir dans l’industrie 4.0.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’étais à la recherche d’un métier technique diversifié. Le mélange d’artisanat et d’automatisation high - tech me fascine.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Les possibilités techniques me fascinent. Et j’apprécie aussi le changement

Trois choses que j’aime ...

Le sport, en particulier les agrès, la technique et mes amis.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai dû passer deux sélections. Ensuite je me suis d’abord qualifié pour le Concours Suisse des Métiers que j’ai remporté avec mon coéquipier, Fabian Gyger.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Avec mon coéquipier Fabien Gyger, nous allons effectuer de nombreux exercices d’entraînement. J’ai également le soutien d’anciens participants au Concours Mondial des Métiers. Nous disposons déjà d’une salle d’entraînement dans la société Meyer Burger AG.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je me réjouis à l’idée de participer à cet événement grandiose. Mon objectif est de donner le meilleur de moi - même pour ne pas devoir me dire a posteriori que j’aurais pu mieux faire.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mon dial des Métiers?

Faire mon service militaire et relever ensuite de nouveaux défis dans mon domaine professionnel.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Mon épreuve consistera à programmer et réaliser une pièce à partir d’un croquis et dans un temps imparti. On me remettra donc le dessin et je devrai dessiner la pièce sur le PC. Je créerai ensuite le programme sur l e PC pour la machine CNC. Dans un deuxième temps, je réaliserai la pièce sur la machine.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’y suis venu un peu par hasard. Plusieurs métiers m’intéressaient comme par exemple vendeur, boulanger - pâtis sier, polymécanicien et agent technique des matières synthétiques. Mon choix s’est finalement porté sur polymécanicien.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Il y a toujours de nouveaux défis à relever et on peut approfondir chaque détail à l’infini. Il existe de multiples façons et quantité de procédés pour atteindre l’objectif fixé.

Trois choses que j’aime ...

Être en bonne compagnie, bien manger, la nature.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Je me suis q ualifié dans le cadre d’une présélection pratique et théorique pour la finale lors des IndustsrySkills de Bâle. À l’issue de cette compétition de quatre jours, j’ai obtenu le titre de champion de Suisse et me suis ainsi qualifié pour les WorldS kills d’Ab u Dhabi.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

D’une part, je continue de travailler à la construction de prototypes car cette activité est très proche de ce qui sera demandé lors des WorldSills. Ensuite, mon entreprise me laisse suffisa mment de temps pour fraiser des pièces pour m’entraîner et tester des outils. Avec mon expert et mon entreprise je discute et organise aussi des formations et formations continues.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je suis très impatient et me réjouis vraiment d’aller à Abou Dhabi. Je veux aborder ce concours avec beaucoup d’engagement et de bonne humeur.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

J’aimerais après cela passer ma maturité professionnelle et éventuellement faire des études dans une Haute école spécialisée.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Je dois cuisiner un menu de plusieurs plats selon des indications précises. Je peux d’ores et déjà préparer quelques éléments et m’entraîner, certaines tâches ne seront toutefois dévoilées qu’au dernier moment.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai toujours voulu apprendre un métier dans lequel une touche artisanale était nécessaire. J’ai rapidement eu un lien avec les denrées alimentaires et après un petit stage d’initiation je s avais que la cuisine était le métier qu’il me fallait.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Ce qui me plaît tout particulièrement est la diversité de mon métier. Cela va de la viande aux accompagnements en passant par les entrées et les desserts. On ne s’ennuie jamais et chaque jour réserve une surprise car on ne sait jamais combien de clients viendront. Je trouve également formidable qu’après un apprentissage on puisse trouver du travail dans le monde entier.

Trois choses que j’aime ...

L’équitation, la bonne musique, des assiettes présentées de manière originale .

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été vice champion de Suisse 2016, j’ai remporté J’ai été championne de Suisse au Zagg 2016 de Lucerne.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je vais partir un mois en Scandinavie et un mois en Asie afin de voir et d’apprendre un maximum de choses. Je vais également effectuer différents stages et plusieurs semaines d’entraînement en Suis se.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Outre une parfaite cohésion d’équipe, de nombreuses impressions et un moment inoubliable j’espère que je pourrai montrer tout ce dont je suis capable, tout ce que j’ai appris et obtenir le meilleur résultat possible.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

L’année 2017 est déjà bien remplie et Abou Dhabi arrive en bonne place dans les priorités. Je ne sais pas encore ce qui se passera après. Je vais me laisser surprendre, je n’ai pas encore de projets particuliers .

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je vais devoir souder des constructions en acier, en acier chromé et en aluminium, le tout selon différentes techniques de soudage.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Je voulais apprendre un métier manuel Et comme le travail du métal m’a toujours fasciné, j’ai vite trouvé ma voie.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

J’aime voir le fruit de mon travail.

Trois choses que j’aime ...

La musique, les percussions et partir en vacances.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été champion de Suisse en 2016 à Martigny lors des «metalskills» dans la catégorie Soudage.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je me prépare de manière intensive et je m’entraîne auprès de l’Association suisse pour la technique de soudage (ASS) ainsi que sur mon lieu de travail. Le soutien de mon employeur est très important pour moi.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi ?

Je vais faire le maximum et j’espère bien sûr aussi avoir un peu de temps pour découvrir Ab u Dhabi .

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après Abou Dhabi je verrai.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je devrai créer un objet constitué de trois modules. Ces modules comportent différentes images que je devrai découper et coller.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai toujours su que je voulais exercer un métier manuel. Je me suis penché sur beaucoup de métiers différents et le métier de carreleur m’a tout de suite plu.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Ce que j’aime tout particulièrement dans ce métier c’est que l’on crée quelque chose et qu’une fois que l’on a fini son travail, on peut voir le résultat.

Trois choses que j’aime ...

Mes amis, sortir et le sport

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai décidé de prendre part aux SwissSkills dans ma catégorie et je les ai remportés. Comme le deuxième et le troisième n’étaient pas intéressés, j’ai été sélectionné sa ns autre forme de qualification.

Comment vous préparez - vous aux WorldSkills d’Abu Dhabi?

Plusieurs unités d’entraînement sont prévues dans le centre d’enseignement où je vais créer différents objets; j’ai également la possibilité de le faire à la maison.

Qu’attendez - vous des WorldSkills d’Abu Dhabi?

Je veux profiter pleinement du concours car c’est une expérience absolument unique, mais je veux bien sûr revenir victorieux en Suisse.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je vais aborder les choses calmement et commencer par faire mon service. Et je veux bien sûr continuer à me former professionnellement.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Ma tâche consistera à réaliser une installation électrique complète sur un mur en bois. L’installation comportera également des composantes de domotique. Qui plus est, je devrai effectuer une recherche d’erreur et une mise en service sur une autre installation. À la fin, l’installation devra fonctionner parfaitement et être bien programmée.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai toujours su que je voulais apprendre un métier manuel. Les différents stages d’initiation que j’ai faits m’ont conduit à devenir installateur - électricien.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

C’est un métier varié et très diversifié. Nous sommes sur des chantiers très différents et devons réaliser des travaux très différents.

Trois choses que j’aime ...

Les sports de neige, les modèles réduits RC, la technique.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Dans ma filière, il existe des championnats régionaux ainsi que le Championnat de Suisse annuel auquel on peut participer plusieurs fois. J’ai de cette manière déjà été trois fois champion de Suisse et j’ai également remporté le concours de qualification du Concours Mondi al.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

J’ai établi avec mon expert un programme d’entraînement de plusieurs semaines qui me permet de m’entraîner dans la société Feller à Horgen. Par ailleurs, je vais m’entraîner à rechercher des erreurs et à la programmation.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je veux donner le meilleur de moi - même, vivre une aventure formidable et ramener beaucoup d’expériences à la maison.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après les WorldSkills, je continuerai mon métier, je ferai l’école de recrues, puis je verrai ensuite là où la vie me mènera.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

La compétition des électroniciens est divisée en quatre domaines: Dans le domaine «Assembly», je devrai assembler des composants électroniques par brasage et mécaniquement. En «Hardwaredesign», je devrai calculer et concevoir un circuit imprimé que les experts devront ensuite réaliser. Il faudra ensuite le compléter et il devra naturellement fonctionner. Viendra ensuite le «Faultfinding and Measurement», à savoir trouver les composants défectueux et exécuter des mesu res sur le circuit imprimé. Enfin, je devrai développer un logiciel selon des consignes précises dans le langage de programmation C, sur un microcontrôleur. Toutes ces tâches devront être effectuées dans un laps de temps très réduit.

Qu’est - ce qui a susci té votre vocation professionnelle?

Enfant déjà j’étais intéressé par l’électronique et le développement de logiciels et j’aimais bricoler sur des appareils défectueux. Je trouve toute la théorie qui se cache derrière tout cela également passionnante. J’ai finalement fait de mon hobby mon métier.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Je travaille dans le développement et c’est à moi qu’incombe la responsabilité de réaliser les souhaits des clients. C’est un sentiment formidable que d’avoir, une fois son travail accompli, en main un appareil qui fonctionne et que l’on a conçu de A à Z

Trois choses que j’aime ...

Faire de la musique (orgue, euphonium, synthé), faire de la programmation et de la musculation.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le C oncours Mondial des Métiers?

J’ai été champion de Suisse dans la catégorie Électronicien en 2016 lors du Prodex à Bâle.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je suis différents entraînements et j’ai des entretiens avec des experts inter nationaux. Je me prépare également mentalement lors des week - ends d’équipe avec l’équipe nationale. Dans la Telma AG j’effectue des travaux qui correspondent parfaitement à ce que je devrai faire lors des WorldSkills. Et bien sûr, je me prépare également à la maison.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

J’irai avec le même état d’esprit que lors des Industryskills: Donner le meilleur de soi - même et profiter de l’événement.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je compte faire des études d’électrotechnique dans une Haute école spécialisée. Pour la suite, l’avenir le dira.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Les tâches seront divisées en différents modules qui devront être réalisés dans un laps de temps imparti relativement serré, en fais ant preuve de créativité, de précision, d’un travail rationnel, d’un rendement élevé et d’un bonne technique de réalisation. Je ne serai informée que dans quelques mois de ce que je devrai réaliser.

Qu’est-ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’adore la couture et faire preu ve de créativité et j’ai donc fait de ma passion mon métier.

Et qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier?

Le côté manuel, l’individua lité et la créativité.

Trois choses que j’aime ...

La couture, l’unihockey et mes amis.

Comment vous êtes-vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été championne de Su isse au Swissskills 2016 de Lucerne.

Comment vous préparez-vous aux WorldSkills d’Abu Dhabi?

Avec le soutien de mon ex perte et de mon équipe de travail, chaque jour devien t un entraînement passionnant et riche en enseignements!

Qu’attendez-vous des Worl dSkills d’Abu Dhabi?

Acquérir une formidable expérience, donner le meilleur de moi-même et aborder tout cela dans la joie et la bonne humeur pour que les Worl dSkills deviennent un événement inoubliable.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

J’aimerais à l’avenir à mon tour enseigner aux jeunes talents dans le domaine de la création textile. Je vais certainement perfectionner m a fonction dans la profession afin de pouvoir développer ma propre boutique à l’avenir.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je vais réaliser avec mon coéquipier un ouvrage comportant les différentes tâches effectuées par un jardinier / paysagiste au quotidien. Une grande partie de ce travail porte sur le travail de la pierre naturelle. D’autres matériaux sont toutefois également utilisés comme le bois ou les plantes. L’eau constitue également un élément important.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai toujours aimé être dehors à l’air libre et j’aime bien travailler avec mes mains. J’ai fait un stage d’initiation et cela m’a tout de suite plu. J’ai donc décidé d’apprendre ce métier.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

La diversité est vraiment l’un d es aspects très agréables. On ne fait jamais la même chose, on est toujours dehors et on peut faire preuve de créativité.

Trois choses que j’aime ...

Sortir entre collègues, le carnaval et la bière.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai d’abord passé mon examen de fin d’apprentissage avec succès. Puis il y a eu une présélection régionale que mon coéquipier et moi - même avons remportée. Le Championnat Suisse des Métiers a ensuite eu lieu et nous l’avons également gagné.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Nous avons de nombreux modules d’entraînements dans les différentes disciplines qui nous attendent. Nous serons ainsi parfaitement bien préparés.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Nous voulons tous les deux donner le maximum de nous - mêmes pour obtenir la première place.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je veux tout d’abord participer au Concours Mondial des Métiers, pour le reste, je verrai après.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je vais réaliser un modèle de charpente complexe, c’est - à - dire dessiner une charpente sur une plaque à même le sol à l’échelle 1:1, tracer et traiter les bois. Il faudra ensuite dresser l’ensemble.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai très tôt compris que j’aimais bien travailler le bois ce qui est probablement lié à l’environnement familial. Mon choix devait donc se porter sur l’ébénisterie ou la menuiserie.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Le travail du bois et le travail à l’extérieur ainsi que la diversité des travaux

Trois choses que j’aime ...

Le sport, le travail et le bois.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Lors des SwissSkil ls de Berne, j’ai réussi à obtenir le titre de champion de Suisse ce qui m’a permis de me qualifier pour le Concours Européen des Métiers. En obtenant la deuxième place au Concours Européen des Métiers et suite à un désistement interne, je me suis qualifié pour les WorldSkills.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je vais m’entraîner en réalisant d’anciens exercices de la compétition et le cas échéant perfectionner certaines étapes. J’effectue mes entraînements avec d’anciens participan ts aux WorldSkills et avec mon employeur.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Abu Dhabi?

Je m’attends à un grand défi qui nécessitera beaucoup d’application, de discipline et de sacrifices car je veux vraiment réaliser une performance maximale.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

J’ai l’intention d’acquérir encore de l’expérience professionnelle pendant quelques années, puis de suivre ensuite une formation de technicien en construction bois.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Ce concours sera divisé en plusieurs modules portant sur la construction, le crépissage et le stucage. Je devrai donc réaliser un objet comme je l’ai déjà fait lors du Championnat Suisse des Métiers, il sera simplement un peu plus grand.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai toujours été intéressée par les métiers manuels. J’ai donc décidé de faire un stage d’initiation comme plâtrière chez Erhard et cela m’a tout de suite plu. J’ai donc choisi d’apprendre ce métier et je ne l’ai jamais regretté.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Ce que j’aime dans mon métier est que les tâches sont variées. La plupart des t ravaux ne se font pas seul, mais à plusieurs et on est donc toujours entouré de collègues. Mais le plus important est le travail en soi qui est très intéressant et très beau.

Trois choses que j’aime ...

Le foot, l’équitation et la famille.

Comment vous ête s - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été championne de Suisse au Swissskills Competitions 2016 de Lucerne.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

En plus de certaines dates fixes, comme par exemple la formation aux médias et l’entraînement mental, je prendrai probablement des congés pour pouvoir m’entraîner.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Profiter du spectacle et donner le meilleur de moi - même.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je vais commencer par prendre quelques jours de vacances pour me reposer un peu. Après les championnats, je suivrai peut - être une formation de perfectionnement dans la branche Plâtrier - peintre. Ensuite je verrai.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je devrai réaliser un ouvrage de manière précise dans un temps imparti. Il est interdit de découper ou de poncer. Il faudra donc travailler manuellement.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Ma mère. Elle m’a encouragée à faire un stage d’initiation chez un sculpteur. Ce dernier m’a conseillé de devenir tailleuse de pierre car les perspectives d’avenir sont meilleures.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Le travail manuel a toujours été l’un de mes points forts, le fait de créer quelque chose de ses mains. Par ailleurs, j’ai toujours voulu apprendre un métier qui sortait un peu de l’ordinaire.

Trois choses que j’aime ...

Chanter, me s amis, le handball.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été championne de Suisse lors des SwissSkills 2016 de Saint - Gall.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Dès que j’aurai terminé mon séjour à l’étranger, je commence tout de suite ma préparation. Je vais d’abord travailler pendant une ou deux semaines différentes pièces pour m’entraîner. Une rencontre avec les candidats des pays voisins est prévue ensuite. Nous nous affronterons mutuellement et simulerons ainsi les conditions de la compétition.

Qu’attendez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je veux donner le meilleur de moi - même et représenter du mieux possible les femmes dans cette profession masculine.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je vais me concentrer pleinement sur mon nouvel apprentissage en tant que dessinatrice en architecture.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

La compétition porte sur un grand projet. La tâche consistera à réaliser plusieurs ouvrages à partir de différents matériaux. Ces pièces forment une installation qui doit être automatisée à l’aide de cylind res pneumatiques / de moteurs électriques. L’automatisation comporte le câblage et le raccordement de flexibles selon un schéma donné ainsi que la programmation de commande API.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai toujours voulu apprendre un métier manuel, mais j’ai longtemps hésité pour savoir lequel. Lorsque j’ai découvert le métier de polymécanicien, la décision a été facile.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Dans l’entreprise je travaille sur des machines - outils commandées par ordinateur. La programmation et la production sont des aspects très variés qui rendent ce métier très intéressant.

Trois choses que j’aime ...

Le sport, la montagne et mes amis.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été champion de Suisse lors des SwissSkills 2016 de Bâle.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

En collaboration avec RUAG et mon expert, nous avons établi un plan d’ent raînement très complet. Je suis également sollicité dans mon travail et peux chaque jour approfondir mes connaissances.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Un concours comme les WorldSkills est une aventure tout à fait unique. J’espère pouvoir tirer le maximum d’expérience d’Abou Dhabi. Je vais en tout cas donner le meilleur de moi - même.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après les WorldSkills, une fois que je me serai un peu remis, je compte faire l’école de recrues. En ce qui concerne mon avenir, je verrai après cela. Pour l’instant, je me concentre sur les WorldSkills.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Lors du concours, je devrai programmer et réaliser plusieurs pièces dans un temps imparti. La programmation se fait sur un ordinateur et la réalisation de la pièce sur un tour CNC.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

En testant différents métiers.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

C’est un travail varié. J’aime aussi le défi que constitue la réalisation de pièces complexes.

Trois choses que j’aime ...

La moto, sortir entre amis, bricoler sur ma voiture.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Lors du Concours Suisse des Métiers de Swisstech.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je fais beaucoup d’exercices au sein de mon entreprise et beaucoup de programmation sur PC. Je m’entraîne également avec mon coach.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Faire la connaissance d’autres jeunes professionnels qui font la même chose que moi, travailler sous pression.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je veux suivre une formation continue.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Le concours se divise en quatre modules afin de couvrir autant que possible l’immense domaine de la technique de système. Cela concerne Windows, Linux, la gestion de réseaux informatiques et le dépannage de manière générale.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Enfant, je m’intéressais déjà à la technique. Je voulais à l’origine devenir électronicien. Lorsque j’ai eu mon premier ordinateur, j’ai tout de su ite su que l’informatique était la voie que je voulais suivre.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

L’informatique est un secteur divers et varié. En tant que technicien de systèmes informatiques, on est chaque jour face à de nouvelles situations, de nouvelles erreurs possibles, de nouveaux défis et quantité de choses nouvelles qui rendent ce métier particulièrement intéressant.

Trois choses que j’aime ...

Mes amis, la musique et bien manger.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Conco urs Mondial des Métiers?

Lors des SwissSkills 2015, j’ai remporté le titre de champion de Suisse ce qui m’a permis d’accéder au programme de qualification.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Avec les experts, je suis un programme d’e ntraînement très détaillé visant à me préparer de manière optimale à l’événement. Je tire naturellement également avantage de mon travail au quotidien dans mon entreprise.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je vais donner le maximum et je me ré jouis de ce qui m’attend lors de ce concours passionnant et très formateur.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après les WorldSkills 2017, je souhaite suivre des études dans une Haute école spécialisée en cours du soir et obtenir mon Bachelor.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je dois réaliser des travaux de tapisserie et de peinture, réaliser et peindre un motif et décorer une surface murale selon la technique de mon choix (technique libre).

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai su très vite que je voulais faire un métier créatif où je pourrais travailler manuellement et où je pourrais faire des choses variées.C’est après plusieurs stages pour tester différents métiers que j’ai découvert la peinture.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

J’aime pouvoir être créative et je trouve mon métier très varié. Par ailleurs j’aime voir le soir le résultat de mon travail de la journée et voir la joie de mes clients quand ils découvrent leur façade ou leur appartement fraîchement repeint.

Trois choses que j’aime ...

Mes amis, faire du ski et le chocolat .

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

En remportant le Championnat Suisse des Métiers 20 16 à Lucerne. Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi? J’ai un entraîneur qui me soutient sur ma route vers Abou Dhabi. Il m’entraîne avec différents exercices et me donne de précieux conseils.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Savourer cette aventure extraordinaire et passer un bon moment avec l’équipe. Par ailleurs, je veux donner le meilleur de moi - même et pouvoir à l’issue du concours être contente de ma performance.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je vais d’abord digérer toutes ces nouvelles impressions et tous les moments passés ensemble et me reposer un peu. Je n’ai pas encore de projets concrets pour après. On verra com ment les choses se présentent .

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je devrai concevoir des pièces individuelles, des assemblages, des plans d’exécution et des animations 3D à l’aide d’un logiciel de CAO. Le tout à partir de modèles réalisés et de dessins.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

L’année de ma maturité, j’ai envisagé de faire des études de génie mécanique ou d’électrotechnique. Dès le début, je voulais faire des études dans une Haute école spécialisée avec un aspect pratique très marqué.Et c’est comme ça que j’ai découvert la poss ibilité d’un apprentissage Way - up en tant que dessinateur - constructeur industriel. Cela devait me servir de formation de base pratique et me permettre des études en alternance.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

J’aime le travail de dessinateur - constructeur. Travailler sur des projets et à l’élaboration de solutions techniques pouvant ensuite être mises en œuvre et où le résultat est visible.

Trois choses que j’aime ...

Le ski, l’entente collégiale au sein du club de gymnastique et suivre les m atchs de l’équipe de hockey sur glace suisse.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Les douze meilleurs dessinateurs - constructeurs industriels se sont qualifiés pour le Concours des Métiers à Bâle dans le cadre d’une sélecti on. J’en faisais partie et j’ai obtenu la 1ère place après quatre jours de compétition. J’ai ainsi décroché mon billet pour les WorldSkills d’Ab u Dhabi.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Étant donné que je travaille déjà sur le logiciel de CAO Inventor, je vais me concentrer sur la gestion du temps et l’efficacité. Je vais également approfondir et optimiser mes connaissances spécifiques en CAO dans le cadre de ma collaboration avec Rotring DATA AG. Pour simuler la situation du concours, des tests de préparation sont organisés.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Des souvenirs inoubliables d’une compétition formatrice et équitable.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondi al des Métiers?

Comme je l’ai déjà dit, j’aimerais faire des études de génie mécanique dans une Haute école spécialisée.

Les épreuves du concours à Ab u Dhabi en bref

Je devrai identifier les problèmes et y remédier sur des machines, des moteurs, etc.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

J’ai grandi dans une exploitation agricole, j’ai toujours été attiré par les machines agricoles et je me suis toujours intéressé à la technique.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Sa très grande diversité. Chaque jour réserve une surprise.

Trois choses que j’aime ...

Le ski, conduire un tracteur, les machines .

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai remporté les SwissSkills Competitions dans ma catégorie.

Comment vous préparez - vous aux WorldSkills d’Abu Dhabi?

En travail lant encore, encore et encore.

Qu’attendez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je veux acquérir de nouvelles expériences et découvrir de nouvelles choses.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je compte suivre un cours de chef d’atelier en tant que mécanicien sur machines agricoles.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je devrai réaliser deux objets en bois massif, un objet tridimensionnel et un élément de cadre. Je dispose de deux jours au total pour les deux objets et lors de l’évaluation, une importance particulière sera accordée aux raccords spéciaux, mais aussi aux dimensions et à la surface.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Enfant déjà j’aidais mon père à la menuiserie et j’ai toujours aimé cela. J’ai su très tôt que je voulais me destiner au métier de menuisier.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

C’est un métier varié. On apprend tous les jours de nouvelles choses. Le soir on voit le résultat du travail de toute la journée.

Trois choses que j’aime ...

Les amis, la famille et bien manger.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai réussi à remporter les championnats régionaux ainsi que le concours suprarégional avec succès. Au final, j’ai remporté le Championnat Suisse en menuiserie en bois massif et ainsi pu me qualifier pour le Concours Mondial des Métiers.

Comment vous préparez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je partirai trois mois à Bex et m’entraînerai avec mon expert. Je passerai le reste du temps à fabriquer des meubles d’anc iens concours.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Abu Dhabi?

Découper le plus précisément possible, acquérir une précieuse expérience et profiter de la manifestation.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je ne sais pas encore ce qui m’attend aux WorldSkills. Certainement profiter des moments moins stressants.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je devrai réaliser différents ouvrages de maçonnerie de A à Z dans lesquels des figures seront intégrées.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Je voulais un métier dans lequel je pourrais travailler dehors avec des collègues et où les compétences artisanales seraient nécessaires.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Je trouve très agréable de pouvoir voir le soir, après une journée de travail le résultat de ce que l’on a accompli . Par ailleurs, j’aime être dehors à l’air et j’apprécie le travail d’équipe.

Trois choses que j’aime ...

La moto et la voiture, passer du temps avec mes amis et savourer un bon repas.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été champion de Suisse lors du Salon des métiers de Zurich en 2016.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je vais créer plusieurs objets différents qui se distinguent par divers degrés de difficultés.

Qu’att endez - vous des WorldSkil ls d’Abu Dhabi?

Je veux donner le meilleur de moi - même, vivre une aventure formidable et découvrir un nouveau pays.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Tout d’abord, je vais faire un petite pause et continuer à travailler dans mon domaine. J’aimerais aussi rapidement commencer une formation continue pour devenir contremaître

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Nous devrons résoudre des exercices en binôme et dans un laps de temps imparti, sur des installations électropneumatiques. Nos connaissances techniques, notre rapidité et notre capacité au stress seront ainsi te stées. Je monterai les installations pendant que mon coéquipier devra concevoir le logiciel.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Je me suis toujours intéressé aux machines et aux installations électriques. Le métier d’automaticien comporte précisément cela et bien d’autres choses encore qui me passionnent.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Ce métier est très diversifié. Je peux planifier l’installation électrique, la câbler, la mettre en service et concevoir le logicie l. Je peux également effectuer des travaux mécaniques ultérieurement si nécessaire .

Trois choses que j’aime ...

Le foot, mes amis et le modélisme.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Après deux présélections, j’ai pu participer aux IndsutrySkills 2016 de Bâle où j’ai été sacré champion de Suisse.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

J’ai une salle d’entraînement à disposition chez Meyer Burger AG que je compte utiliser pour me préparer aux WorldSkills de manière intensive.

Qu’attendez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je vais donner le meilleur de moi - même et profiter pleinement de cet événement.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Tout d’abord, je vais m’accorder une petite pause et ensuite commencer une formation continue.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Le métier de constructeur métallique est très varié. Souder, visser, fixer des rivets ou encore séparer, poncer, découper, chanfreiner ne sont que quelques - unes des techniques utilisées. On obtient ainsi des produits très différents et intéressants.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Au départ, je voulais être charpentier. Ma mère m’a alors dit que je devrais peut - être regarder pour un autre métier, à titre de comparaison. C’est ainsi que j’ai finalement opté pour le métier de constructeur métallique.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

C’est la diversité du métier de constructeur métallique qui me fascine. C’est un métier extrêmement varié où l’on travaille avec plusieurs matériaux ayant tous des propriétés différentes et ne se laissant pas travailler de la même manière. Cela requiert un certain doigté. Je suis fier de pouvoir relever ce défi.

Trois choses que j’aime ...

Faire de la moto, m on club de tir et la guggenmusik (fanfare).

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai fini deuxième au Championnat Suisse des Métiers de Martigny. Le premier du championnat a un empêchement et ne peut pas participer aux Wor ld Skills. C’est donc moi qui ai l’honneur de représenter la Suisse à Abou Dhabi.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Mon coach et accompagnateur a établi un programme d’entraînement pour moi. Durant les semaines d’entraînement, diffé rentes techniques de travail seront exercées et testées de manière intensive. Une importance toute particulière sera attachée à la propreté et l’exactitude dans le travail ainsi qu’au respect des dimensions.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

La concurrence sera grande. J’en suis parfaitement conscient. Je vais néanmoins faire tout mon possible et je me battrai pour réussir.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je veux continuer à travailler dans ma branche, puis réussir l’école de recrues.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Lors des WorldSkills d’Abou Dhabi, je devrai monter différentes prises, lampes, commutateurs et une armoire de distribution dans laquelle se trouve une commande de Siemens. Je devrai la programme r de manière à ce qu’elle puisse commander tout ce que j’aurai préalablement monté.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Tout petit déjà, j’adorais aider mon père dans notre ferme dans ses divers travaux. Il fallait bien sûr s’occuper des animaux, mais aussi de l’entretien de la ferme ce qui inclut également quelques petits travaux d’électricité.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Ce que je préfère ce sont les travaux variés qui font partie du quotidien d’un installateur - él ectricien. J’aime travailler sur de grands chantiers tout comme le service que j’effectue parfois chez des particuliers. J’aime tout particulièrement le fait de pouvoir aider les gens, même s’il ne s’agit parfois que d’un petit problème.

Trois choses que j’aime ...

Le motocross, faire de l’enlisage en balles, être entre amis.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Je me suis d’abord qualifié lors des championnats régionaux en octobre à Buttisholz (LU) pour les championnats de Suisse de Zurich, que j’ai remporté en 2016.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je suis une phase d’entraînement d’une semaine une fois par mois durant laquelle je peux me préparer intensément aux WorldSkills. Je peux y approfondir les travaux et on attire mon attention sur les choses auxquelles je devrai plus particulièrement veiller lors du concours. Par ailleurs, le travail d’équipe est également mis en avant lors des différents week - ends d’équipe.

Qu’att endez - vous des WorldSkill s d’Ab u Dhabi?

Je serais bien sûr heureux d’obtenir un bon résultat, mais au final je sais que quelle que soit la place que j’obtiendrai, j’aurai appris une quantité de choses. Non seulement professionnellement, mais aussi sur le plan personnel.

Quels son t vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je n’ai pas d’objectifs concrets. Je prends de manière générale toujours les choses comme elles viennent. Je me réjouis bien sûr à l’idée d’une période un peu plus calme après les WorldSkills.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

À Abou Dhabi je devrai effectuer quatre modules. Dans le module «Banquet», je devrai dresser les tables (linge de table et couverts) et servir les hôtes dans le cadre d’un service classique. Je serai également évaluée pour le travail global devant les hôtes. Dans le module «Bar», je devrai réaliser des cocktails modernes et classiques. Je dois être capable de reconnaître des spiritueux au parfum et de fileter des fruits. Dans le module «Casual», je dev rai servir quatre fois deux convives dans un restaurant à la carte, utiliser des techniques de barista et réaliser un service de coffee shop avec snacks. Le dernier jour du concours donnera lieu à l’épreuve du Fine Dining. Ici tous les plats seront préparé s à table, devant les convives et feront l’objet d’un service de haut niveau de sommelier et de café.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

C’est un peu contrainte et forcée que j’ai découvert le métier de mes rêves. Après avoir essuyé de nombreux refus dans diverses professions créatives en raison d’un manque de places d’apprentissage, j’ai décidé de m’intéresser à une autre branche. J’ai très vite remarqué que la formation de spécialiste en restauration était exactement ce que je reche rchais.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Tout particulièrement le contact humain. J’aime travailler en équipe, j’aime que les jours se suivent et ne se ressemblent pas et surtout, j’apprécie la passion que beaucoup mettent dans leur métier d ans cette branche.

Trois choses que j’aime ...

Danser, passer du temps avec ceux que j’aime et naturellement, j’aime bien manger.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Je me suis qualifiée pour les WorldSkills après avoir ga gné les SwissSkills 2016 à Lucerne dans la catégorie Restauration. Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi? Je suis le plan d’entraînement élaboré par mon coach. Cela implique des stages en Suisse et à l’étranger. Et bien sûr également des stages d’entraînement intensifs avec mon coach.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je m’attends à une compétition intense et juste. J’espère naturellement pouvoir arriver parmi les premiers. Les délégations suisses ont par le passé déjà montré ce dont nous sommes capables. Et ce serait vraiment fantastique de rapporter une médaille d’or!

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après Abou Dhabi, je pense que je vais prendre un peu de repos. Je n’ai pour l’instant pas enc ore d’idée précise de ce que je veux faire après, mais je pourrais imaginer retravailler dans un restaurant gastronomique et suivre l’une ou l’autre formation complémentaire, par exemple comme barista, sommelière, etc.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Durant le concours, je devrai réaliser un meuble selon des instructions précises. Cela nécessitera différentes compétences et impliquera différents travaux du métier d’ébéniste .

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Très jeune déjà j’adorais construire des objets. J’adorais les travaux manuels à l’école. Le choix de mon métier a donc été simple. Après un premier stage d’initiation, les choses étaient claires: je voulais être ébéniste.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Très jeune déjà j’adorais construire des objets. J’adorais les travaux manuels à l’école. Le choix de mon métier a donc été simple. Après un premier stage d’initiation, les choses étai ent claires: je voulais être ébéniste.

Trois choses que j’aime ...

Le sport, un bon livre et bien manger.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Dans la même année, je me suis qualifié pour le Championnat Suisse des Métiers 2 016 à Lucerne au niveau cantonal et national. J’ai remporté le championnat dans la catégorie ébénisterie.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Avec mon expert, nous allons ensemble établir un plan d’entraînement. Durant mon travail quo tidien, j’essaie aussi de travailler plus rapidement et plus efficacement. Je teste différents outils et différentes méthodes afin de trouver celle qui convient le mieux.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je veux profiter de ce spectacle et acquérir un maximum d’expérience. J’espère pouvoir donner le meilleur de moi - même.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Je verrai après. Me détendre pendant quelques jours au calme. Pour le reste, j’attends de voir.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je devrai localiser plusieurs erreurs présentes sur une voiture et les supprimer.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Enfant déjà je me suis toujours beaucoup intéressé aux voitures. J’ai donc toujours su ce que je voulais faire.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Dans ce métier nous devons à la fois travailler sur la mécanique, mais aussi avec l’électronique. Chaque jour apporte ainsi son lot de défis.

Trois choses que j’aime ...

Les voitures, la moto et le ski.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai été vice champion de Suisse 2016, j’ai remporté l’Euro - Cup 2016, puis il y eu également un désistement interne.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

En collaboration avec l’UPSA nous avons élaboré un plan d’entraînement pour les WorldSkills. Durant ma journée de travail, je tente de prendre quelques habitudes concernant des détails qui font également l’ objet d’une évaluation. Je porte par exemple toujours des gants.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Donner le meilleur de moi - même dans le but d’obtenir le titre de Champion du Monde. Et savourer l’atmosphère générale.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Tout d’abord, j’aimerais terminer ma formation de diagnosticien. Pour le reste, l’avenir le dira. Mon rêve serait de pouvoir intégrer le sport automobile en tant que technicien

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Nous allons aménager en binôme un jardin d’exposition de 7x7 mètres selon un plan imposé. Il pourra comporter des murs en pierres sèches, des revêtements de sol, des éléments en bois, des jeux d’eau et différentes plantations. Le tout devra être effectué dans des délais très serrés et être exécuté de manière très précise.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Je cherchais un travail qui me stimulerait tant physiquement qu’intellectuellement. Comme j’aime beaucoup la nature, je n’ai pas eu de mal à me décider avec mon stage d’initiation.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

La diversité. Travailler avec des matériaux différents comme la pierre, le béton, le bois, le métal et les plantes et utiliser des techniques différentes. Il faut d’une part réaliser les gros travaux avec de grosses machines, des pelles et des pioches et faire preuve de la plus grande minutie pour ajuster les dalles par exemple en réalisan t ici un travail au millimètre.

Trois choses que j’aime ...

L’escalade, le vélo et le freeride.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

Grâce à de bonnes performances lors de l’examen de fin d’apprentissage pratique j’ai pu pa rticiper à l’épreuve de sélection pour le Championnat Suisse. Grâce à une bonne préparation, nous avons décroché la victoire et par là même notre billet pour Abou Dhabi.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Nous avons de nombreux entraînements spécifiques dans différents domaines comme par exemple la préparation des pierres naturelles, le pavement, la pose de carreaux. Par ailleurs nous nous exerçons sur des exercices du type de ceux du Concours des Métiers d ans le but de développer une approche flexible.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Nous allons naturellement tout donner pour gagner. Ce sera en tout cas une e xpérience des plus précieuses.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial d es Métiers?

Pour l’instant je me concentre sur la préparation au Concours Mondial des Métiers. Nous verrons ensuite comment les choses évolueront.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Réalisation de pains individuels et originaux, de petits pains, de pâtes tourées, de pâtes sucrées et d’une pièce de présentation sur un thème donné.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Je voulais apprendre quelque chose que je ne savais pas encore faire et qui ne faisait pas partie de mes hobbies. Pour être honnête, avant de commencer mon apprentissage je n’étais pas franchement un e grande pâtissière. Cela a bien changé depuis. Aujourd’hui, je me suis découvert une passion pour la création et la réalisation de biscuits et par chance, j’ai un certain talent pour ça.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

J’aime la grande div ersité de ce métier qui permet de laisser cours à sa créativité. Ce que je trouve passionnant est que chaque produit nécessite que l’on reconsidère les ingrédients et les possibilités: même avec une recette, il faut tout de même un certain feeling. Cela vo us donne le droit d’être fier de chaque pain ou gâteau réalisé

Trois choses que j’aime ...

Le bon pain, la nature et le chocolat.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

En obtenant la deuxième place du Concours international des jeunes boulangers.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je vais créer et fabriquer des produits sur la base d’un plan d’entraînement très précis et optimiser ainsi les processus de travail.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je pense pouvoir exploiter tout mon potentiel durant cette compétition. Je vais profiter pleinement de ce moment difficile, mais tellement passionnant et j’espère rencontrer des gens intéressants.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Cela dépendra de mes performances lors de ce Concours Mondial et des options qui s’offriront à moi après cela. Une chose est sûre, je ne pense pas participer tout de suite à un nouveau concours, mais plutôt prendre un peu de repos.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

La compétition est divisée en plusieurs modules. Je vais devoir imprimer plusieurs travaux sur une machine d’impression offset et une machine d’impression numérique. Par ailleurs, je devrai mélanger des couleurs selon des instructions, résoudre différents problèmes sur une imprimante virtuelle et effectuer des tâches sur une trancheuse.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Quand j’étais encore à l’école, je travaillais pe ndant les vacances chez des imprimeurs. J’ai commencé à me passionner pour les imprimantes et j’ai voulu apprendre ce métier.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

C’est un métier très varié et je peux voir le soir ce que j’ai produit. Le foncti onnement d’une imprimante offset continue à me fasciner.

Trois choses que j’aime ...

Le sport, mes amis et les voyages.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai obtenu la première place aux SwissSkills 2016 avec un autre participant. Les trois meilleurs du concours ont ensuite été conviés à un entretien de qualification et j’ai réussi à convaincre le jury d’experts présent.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

J’aimerai profiter pl einement de l’aventure des WorldSkills 2017 et bien sûr donner le meilleur de moi - même.

Qu’attendez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Je me réjouis à l’idée de participer à cet événement grandiose. Mon objectif est de donner le meilleur de moi - même pour n e pas devoir me dire a posteriori que j’aurais pu mieux faire.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après les WorldSkills, j’aimerais terminer ma formation continue de Spécialiste d’exploitation en technologie d’impression et d’ emballage avec succès. Quand j’aurai fini, je m’accorderai un peu de repos et je verrai bien comment les choses évoluent.

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Réaliser un prototype à l’aide de dessins 3D, de fraiseuses à commande numérique, d’impressions 3D et de travail manuel à l’aide de râpes. Le temps de fraisage et d’impression sera limité.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

Quand j’étais petit, j’étais déjà fasciné par le travail manuel, mais j’aimais bien l’ordinateur aussi. Lorsque j’ai commencé à chercher une place d’apprentissage, j’ai découvert ce métier par hasard et j’ai tout de suite été séduit.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

La diversité de manière générale. Qu’il s’agisse des matériaux qui ne sont pas toujours les mêmes ou du travail sur les machines, à l’ordinateur ou encore de la finition à la main.

Trois choses que j’aime ...

Le sport, mes amis et bien manger.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Concours Mondial des Métiers?

J’ai fini deuxième aux SwissS kills 2014 de Berne.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Avec m on expert nous avons établi un programme d’entraînement. Je dois notamment travailler avec un programme logiciel ce qui représente pour moi le plus gros de la préparation. Je peux m’organiser librement car je peux aussi le faire à la maison.

Qu’att endez - v ous des WorldSkills d’Abu Dhabi?

Je compte donner le meilleur de moi - même. Et profiter de tout le spectacle avec les collègues de l’équipe.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

L’été prochain, je commencerai à l’école des recrues et j’aimerais après cela suivre une formation de perfectionnement, je ne sais pas encore dans quel domaine .

Les épreuves du concours à Abu Dhabi en bref

Je devrai créer des programmes informatiques et des bases de données selon des instructions précises.

Qu’est - ce qui a suscité votre vocation professionnelle?

C’est plus par hasard que j’ai découvert le métier d’informaticien. Après plusieurs stages, j’ai vite compris que c’était un métier pour moi.

Et qu’est - ce qui vous plaît dans votre métier?

Le quotidien est très varié, on ne s’ennuie jamais. Résoudre des problèmes en partie très complexes est ici l’une des tâches principales, et j’adore ça.

Trois choses que j’aime ...

Le sport, mes amis et ma famille.

Comment vous êtes - vous qualifié pour le Conc ours Mondial des Métiers?

Dans ma filière, il existe des championnats régionaux ainsi que le Championnat de Suisse annuel auquel on peut participer plusieurs fois. J’ai de cette manière déjà été trois fois champion de Suisse et j’ai également remporté le c oncours de qualification du Concours Mondial.

Comment vous pré parez - vous aux WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Dans mon travail de tous les jours, je peux entraîner mes connaissances techniques au quotidien. Je résous également des exercices de préparation avec l ’aide de mon expert.

Qu’att endez - vous des WorldSkills d’Ab u Dhabi?

Ce sera très certainement un événement inoubliable pendant lequel je souhaite donner le meilleur de moi - même.

Quels sont vos objectifs après le Concours Mondial des Métiers?

Après les World Skills, j’aimerais bien commencer des études à la Haute école spécialisée en Software Engineering.