Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Compétitions finies, compétiteurs finis

Les compétitions se sont achevées et les ont tous achevés – le coup de sifflet final a suscité de nombreux moments d’émotions et quelques larmes de soulagement. Pendant trois journée éreintantes, l’équipe SwissSkills a donné le meilleur d’elle-même. Les compétiteurs et compétitrices sont maintenant délestés d'un poids et peuvent enfin serrer dans leurs bras leurs parents et ami-e-s remplis de fierté. Désormais, place à la détente pour toute la famille SwissSkills avec une soirée traditionnelle suisse.

Au terme de ce dernier jour de compétition, Valeria Tschann, soulagée, exprime que cela fait vraiment du bien d’avoir fini. L’esthéticienne de 22 ans avait déjà participé aux WorldSkills d’Abu Dhabi: «Cette expérience de la compétition m’a permis d’être un peu plus sûre de moi. Mais ça ne m’a pas empêchée d’être stressée, et c’était vraiment bien de savoir que mes proches étaient là.» Ses parents, son ami et la mère de celui-ci ont accompagné la Thurgovienne à Budapest pour la soutenir. Le mécanicien en machines agricoles et en machines de chantier Simon Rüedi, lui, n’est s’en est pas sorti aussi bien qu’il se l’était imaginé sur le dernier poste. Mais dans l’ensemble, les choses ne se sont pas trop mal passées, raconte-t-il: «Quel que soit le résultat, j’ai vécu une expérience unique et je n’hésiterais pas à recommencer.» Pour l’installateur-électricien Daniel Gerber, la dernière demi-heure a été la pire, car il ne pouvait plus rien faire et n’avait plus qu’à attendre. «J’ai fini, tout fini et je suis fini», a-t-il laissé échapper ensuite. Il a déclaré, satisfait, avoir fait de son mieux et ainsi atteint son objectif: «Je ne pouvais pas faire plus. On verra demain si ça aura suffi.»

Bravo la Suisse!

Mais avant de découvrir les résultats, l’équipe et tous les membres de leur famille, amis et fans ayant fait le déplacement ont trinqué aux prestations des derniers jours. Ils ont été invités, à l’issue de la compétition, à une soirée traditionnelle suisse à l’Aria Hotel par SwissSkills, le SwissSkills Supporter Club et le tour-opérateur Helbling Reisen. «Ce sont les ambassadeurs de la qualité de la formation professionnelle suisse et nous en sommes très fiers», a déclaré Gérard Constantin, Vice-président de la Fondation SwissSkills, en l’honneur des compétiteurs et compétitrices quelque peu exténués. Et de clore son message de sympathie par un excellent «Bravo la Suisse!», avant de laisser les huit jeunes professionnels savourer cette soirée de détente bien méritée!

À propos: soutenons le Supporter Club

Armin Lutz, Président du Supporter Club, a profité de l’occasion pour déclarer qu’il serait ravi d’accueillir de nouveaux adhérents et pour en faire un peu la publicité: «C’est cela qui rend possible l’organisation de ce type de soirées et qui nous permet de continuer à apporter le soutien nécessaire à l’équipe SwissSkills.

Montrer tous les photos de la gallerie