Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Deux Suisses au Champions Forum d’Amsterdam

Du 14 au 19 octobre, à Amsterdam, s’est déroulée l’Assemblée générale de WorldSkills, accueillant quelque 250 participants. Dans le cadre de cet évènement, 14 anciens participants des WorldSkills, parmi lesquels deux Suisses, se sont réunis pour le Champions Forum.

Jannic Schären, électronicien, a remporté la médaille d’or aux WorldSkills 2017 à Abu Dabi et Yassin Fischer, plâtrier constructeur à sec, a décroché l’argent en 2015 à São Paulo. Tous deux ont représenté la Suisse au Champions Forum d’Amsterdam. 

L’organisation WorldSkills souhaite bénéficier du retour d’expérience global des champions ou anciens compétiteurs pour les prochains championnats et s’en servir à bon escient pour de prochaines compétitions. Elle aspire en outre à ce que ceux-ci s’impliquent davantage dans le mouvement WorldSkills, car la plupart restent peu en contact avec WorldSkills après leur participation aux compétitions, occasionnant ainsi la perte de nombreux savoir-faire. 

Renforcer l'organisation des anciens

Le Champions Forum a réuni 14 participants des WorldSkills 2013, 2015 et 2017. D’une part, ils ont élaboré au cours d’un atelier les mesures potentielles pour permettre le renforcement des organisations nationales des anciens compétiteurs. «Chez nous, en Suisse, l’association des anciens compétiteurs et le Supporter Club se portent très bien», explique Jannic Schären. «Nous avons expliqué tout cela à nos collègues, qui ont manifesté un grand intérêt. Au Canada, un mouvement comparable va peut-être bientôt voir le jour.» Il est également essentiel que les organisations nationales des anciens compétiteurs soient davantage en contact entre elles et plus impliquées dans le mouvement international. Les résultats de l’atelier ont ensuite été exposés dans une présentation devant l’Assemblée générale.

Dans une deuxième partie, les champions ont appris comment devenir des ambassadeurs des compétitions professionnelles dans leur pays d’origine et comment s’adresser aux jeunes professionnels pour les motiver. Les réseaux sociaux constituent le canal de communication central, car ils permettent d’atteindre les jeunes de façon extrêmement facile. Les champions ont donc été formés au storytelling par un expert des réseaux sociaux, qui leur a indiqué les mots, les images et le ton à employer «de façon très pratique», précise Jannic Schären.

Montrer tous les photos de la gallerie