Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Deux frères numériques et le gène des champions

Frères et collègues. Tous deux ont obtenu une maturité professionnelle et suivi des études d’informatique. Tous deux ont participé aux WorldSkills et maintenant, ils s’engagent pour le secteur TIC en tant qu’experts en chef. Depuis début 2019, ils occupent même des postes de cadre au sein d’un même groupe. Et ils vivent tous deux à Schaffhouse. Non, il ne s’agit pas de jumeaux, même si leurs parcours se ressemblent. Tobias et Florian Meier partagent de nombreux points communs, mais chacun a ses propres projets de carrière.

Technophiles en herbe

« Notre père, directeur d’une imprimerie, s’est toujours intéressé à la technologie, d’ailleurs, il avait acheté un ordinateur très tôt », explique Tobias (29 ans), le cadet des frères Meier. « Il nous a communiqué sa passion et nous avons repris le flambeau. » Son frère Florian, de deux ans son aîné, explique que lui aussi voulait devenir informaticien dès son plus jeune âge. Au début, il y avait les jeux vidéo, puis il a tâté à la programmation de sites internet et d’applications basiques et, pour finir, il a embrassé une formation dans le domaine de l’informatique. Tous deux ont obtenu une maturité professionnelle puis un Bachelor à la ZHAW à Winterthour, Tobias en informatique et Florian en informatique de gestion.

Les WorldSkills 2009 et 2011

Leur participation remarquée aux championnats des métiers a permis aux deux apprentis d’alors de dominer la scène informatique suisse, la transformant quasiment en affaire de famille. Florian a débuté en 2007 comme vice-champion suisse pour devenir champion suisse en 2008. Cette année-là, Tobias est devenu vice-champion suisse pour succéder un an plus tard à son frère en tant que champion suisse. Tous deux se sont qualifiés pour les WorldSkills et y ont obtenu d’excellents résultats : médaille de bronze pour Florian en 2009 à Calgary, et 4e place pour Tobias en 2011 à Londres. Ils se souviennent s’être mutuellement soutenus et encouragés lors de la phase de préparation. Tobias décrit la participation comme un événement « marquant et favorable au développement », tandis que Florian a qualifié le SwissSkills Team de l’époque de « super ».

Une même entreprise, mais des plans de carrière différents

« Grâce à ce que j’y ai appris, je dispose aujourd’hui de connaissances très larges et approfondies », dit Florian. Tous deux s’accordent à dire qu’ils ont appris à faire face à des situations de stress et de pression intenses. Le travail précis et une bonne portion d’ambition sont également très importants à leurs yeux. Leur succès professionnel ultérieur n’est donc pas une surprise. Travaillant au sein de la même entreprise depuis son apprentissage, Florian a depuis gravi les échelons. Il a été tour à tour chef de différents services, créateur de nouveaux secteurs pour devenir, en 2018, membre du conseil d’administration de MTF Schweiz AG, l’un des acteurs majeurs de la branche TI en Suisse. Cette ascension fulgurante correspond au curriculum du jeune homme de 31 ans, qui n’entend pas s’arrêter là. Le voilà dans les starting-blocks pour prétendre à la succession de l‘actuel CEO de MTF Swiss Cloud (dont il est le co-fondateur) ainsi que de la succursale schaffhousoise de MTF Suisse.

Quant à Tobias, après avoir gravi les échelons dans la direction de son entreprise formatrice, il a décidé de partir à la découverte d’autres horizons. Il commence par enseigner l’informatique au sein d’une haute école spécialisée, fonde en 2018 une start-up de développement de logiciels dans le domaine de l’intelligence artificielle avec un ami d’études avant de rejoindre l’entreprise dans laquelle son frère travaille également, MTF DATA, pour y occuper le poste de Chief Technology Officer. Il ne veut pas trop s’avancer sur son futur professionnel, se contentant de répondre : « Personne ne sait ce que l’avenir nous réserve. Actuellement, j’ai une mission à accomplir pour MTF Data et après, je me remettrai peut-être à développer des logiciels. »

Le conseil que les deux frères donnent aux membres du SwissSkills Team est emblématique de leur propre réussite : « Les WorldSkills ne sont que le commencement de votre carrière. Restez curieux et ouverts à l’innovation. »