Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

Les WorldSkills 2019 hissent déjà le pavillone

Les 45e Concours Mondiaux des Métiers auront lieu en août 2019 à Kazan en Russie. Lundi, signe que l’heure approche, le drapeau WorldSkills officiel était en visite à Saint-Gall. Voyageant autour du globe lors du premier «Flag Relay», il a déjà volé dans l’espace et il fait maintenant étape en Suisse.

Le premier « WorldSkills Flag Relay » a eu lieu dès octobre 2017, immédiatement après que le drapeau officiel ait été remis au comité d’organisation russe dans le cadre de la cérémonie de clôture des WorldSkills à Abu Dhabi. Tirant son inspiration du parcours de relais de la flamme olympique, le drapeau doit voyager autour du monde dans une estafette. Pour rester dans le thème, la première étape était Sotchi, au bord de la mer Noire, qui a reçu les Jeux olympiques d’hiver en 2014. L’étape la plus longue et la plus spectaculaire est déjà passée : à bord d’une fusée Soyouz, le drapeau a été envoyé sur la Station spatiale internationale (SSI). De retour sur Terre, il a commencé le 12 mars son voyage autour du monde dans les bagages d’une équipe composée de quatre personnes du comité d’organisation russe. Le départ s’est fait de Madrid, où la première édition de la compétition a eu lieu en 1950. Depuis, le drapeau a déjà été reçu et passé à de nouvelles mains dans dix villes sur trois continents. 

Saint-Gall salue les WorldSkills

Lundi dernier, c’était au tour de la Suisse de recevoir l’estafette du drapeau pour une étape. Saint-Gall a naturellement été choisie comme ville hôte car les WorldSkills y ont déjà été organisées par deux fois, en 1997 et en 2003. Avec Madrid, Saint-Gall est la seule localité qui a accueilli plus d’une fois l’événement. Andreas Hartmann, président de l’Union cantonale des arts et métiers de Saint-Gall, a souhaité la bienvenue à la délégation du drapeau dans la salle du grand conseil du canton ainsi qu’aux représentants officiels de WorldSkills International, aux membres du CO de 2003, aux anciens participants aux Concours Mondiaux des Métiers et aux invités dont, entre autres, les représentants de WorldSkills Liechtenstein.

Le conseiller d’État Stefan Kölliker, directeur du département de la formation du canton de Saint-Gall, a ensuite insisté dans son discours sur l’importance du système de formation professionnel suisse et est revenu sur les trois éditions des Concours Mondiaux des Métiers ayant eu lieu dans le pays. « Il n’était pas possible de trouver un meilleur endroit en Suisse pour cette célébration », a-t-il déclaré avec enthousiasme. Le canton de Saint-Gall, avec deux éditions à son actif, fait quasiment partie des vétérans des WorldSkills. Stefan Kölliker a poursuivi en déclarant qu’il ne pouvait pas encore dire si les Concours Mondiaux des Métiers allaient de nouveau être organisés à Saint-Gall, cependant: « dans l’immédiat, nous présentons notre candidature pour l’organisation des SwissSkills 2022 ».

WorldSkills International salue la Suisse

L’allocution officielle de WorldSkills International a été prononcée par Stefan Praschl, membre du conseil d’administration, vice-directeur de la compétition et président de la commission de la compétition. L’Autrichien est depuis des années délégué technique de SkillsAustria et a judicieusement commencé sa carrière chez WorldSkills en tant qu’expert auprès des polymécaniciens en 2003 à Saint-Gall. « La Suisse est très importante pour WorldSkills International », a-t-il souligné dans son discours d’ouverture. On le voit notamment à la qualité des participants suisses. « Ils sont les ambassadeurs d’une bonne formation professionnelle et c’est exactement ce que doit représenter ce drapeau sur cette estafette à travers le monde. »  

Les champions du monde racontent

Participants actifs de l’édition 1968, Paul Grunder, charpentier (médaille d’argent), et Hanspeter Bigler, électricien (médaille d’or), étaient présents et ont parlé de leurs aventures inoubliables. Tout comme la créatrice de vêtements Karin Bischoff et le maçon Ruedi Signer, qui ont tous les deux obtenus une médaille d’or à Saint-Gall en 1997. Aujourd'hui encore et depuis de nombreuses années, Ruedi Signer est un expert actif au sein de l’équipe de SwissSkills. Peu avant onze heures, Fabian Vogler, champion du monde des concepteurs de sites Web en 2009 à Calgary, a porté le drapeau sur scène en tant que représentant de WorldSkills International. Lors de la « Patching Ceremony », Hanspeter Bigler, ancien conseiller d’État, et Hans Ulrich Stöckling, le président de SwissSkills de l’époque, ainsi qu’Armin Mühlematter, président du CO en 1997 et 2003, ont chacun fixé un écusson des trois éditions suisses sur le drapeau, donnant ainsi à la visite son caractère officiel et visible. 

Le voyage du drapeau WorldSkills a immédiatement repris pour l’autre bout du monde, vers Sydney, où il sera accueilli dès le 1er juin. Huit autres étapes sur quatre continents l’attendent ensuite, avant qu’il n’arrive pile à l’heure pour la cérémonie d'ouverture des 45e WorldSkills à Kazan.


Montrer tous les photos de la gallerie Indiquer nouvelles relatifs à ces documents de presse