Tout est emballé pour le Mondial des métiers

24.09.11

Truelle, pinceau, pince à dénuder ou micromètre d’intérieur, tout participant à un Mondial des métiers qui veut réaliser des performances de haut niveau, doit pouvoir travailler avec des outils professionnels. Les 38 candidates et candidats aux WorldSkills Competitions 2011 emballent sur le site de RUAG à Emmen leurs outils pour le transport vers Londres.

C’est une vraie bataille de matériel sur le site de l’entreprise RUAG à Emmen. Samedi 24 septembre, 38 jeunes professionnels, tous champions de Suisse dans leur spécialité, ont emballé leurs outils et accessoires avec comme objectif de devenir champions du monde au 41e Mondial des métiers qui aura lieu du 5 au 8 octobre sur le site Excel de Londres. Quelque 11,5 tonnes de matériel ont été consignées méticuleusement dans plus de 50 caisses, scellées et étiquetées selon les règles. Ces caisses seront expédiées dans les prochains jours par camion dans un conteneur à travers l'Europe et traverseront la Manche.

Chaque pièce a besoin d’une lettre et d’un sceau

Des gants en latex bon marché au kit de fraisage à commande numérique d’une valeur de plus de 100 000 francs: ce sont en tout plusieurs milliers d’éléments qui devaient être saisis, listés et emballés correctement pour le transport vers l’Angleterre. «Presque chaque petite pièce a besoin d’une attestation douanière séparée, c’est un énorme travail», explique Ueli Müller, Secrétaire général de la fondation SwissSkills, qui soutient et accompagne largement les jeunes professionnels dans leur participation aux Mondiaux des métiers. Mais il insiste: «Mais on fait volontiers ce travail pour les candidates et les candidats, car ainsi on est sûrs qu’ils et elles réaliser des performances exceptionnelles dans les meilleures conditions.»

Départ la semaine prochaine!

L’ensemble de la délégation suisse composée d’environ 90 personnes a été convoquée au chargement du matériel. Pour cette épreuve de force logistique, toutes les aides étaient en effet bienvenues pour assurer un déroulement sans encombres. De plus, tous les participants ont aussi été informés des derniers détails et ont reçu les dernières informations afin qu’aussi bien les prétendantes et prétendants aux titres de champions du monde que leurs experts puissent se présenter parfaitement préparés au concours avec l'élite mondiale des professionnels.
Les voltigeurs de la Patrouille suisses ont donné de bons conseils pour gérer les situations de stress et la pression.
C’est la dernière rencontre avant le départ de la délégation suisse la semaine prochaine à Londres. Les candidates et les candidats se retrouveront dès le mercredi 28 septembre dans un pré-camp à Dorking, en Grande-Bretagne, pour la dernière préparation au concours. Et le 5 octobre à 9 heures du matin, nous passerons aux choses sérieuses: les WorldSkills Competitions 2011 vont commencer.

retour

Photos

Montrer tous les photos de la gallerie


Indiquer les documents de presse relatifs à ces nouvelles

Journal de bord de l’équipe

Samedi matin, le moment est finalement arrivé. La délégation suisse a pu apporter son matériel à Emmen afin que ce dernier soit chargé. A 9h00 précises, 2 groupes ont été organisés et quelques minutes plus tard, les premières caisses étaient prêtes à être chargées dans le camion. Jusque là, tout va bien!! Mais tout ne s'est pas aussi bien passé que prévu. Quelques problèmes avec le camion ont entraîné des délais plus ou moins longs. Mais l'attente jusqu'à ce que le matériel soit chargé n'a pas entamé la joie de se lancer enfin dans l'aventure.

Pendant ce temps, un deuxième groupe effectuait une préparation mentale sous la direction spécialisée de Jacqueline. Des idées pour la visite d'une école dans le cadre de l'évènement «One School One Country» ont également été recueillies.

Au cours de la matinée, les groupes ont échangé leurs places afin que tous les candidats puissent remettre leur matériel.

Et la matinée était déjà passée. Les dernières informations ont pu être échangées au cours d'un bon repas et on a beaucoup commenté le déroulement des deux prochaines semaines.

Après le déjeuner, nous avons eu la surprise d'un exposé du Capitaine Simon Billeter «Billy», pilote de la Patrouille Suisse. Il nous a donné de nombreux conseils et impressions par rapport aux situations de stress. Son exposé couronnait la fin de la journée. Le dernier pas était donc franchi et nous attendons avec impatience le 28 septembre, lorsque nous montrons dans l'avion à Kloten et que nous prendrons enfin la mission «Championnats du Monde 2001» en mains!!!