Accueil triomphal de l’équipe SwissSkills à Kloten

10.10.11

Des cris de victoire frénétiques, une mer de drapeaux suisses et des bruits de cloche assourdissants: un millier de supporteurs, proches et amis ont accueilli à Kloten les 38 jeunes professionnels qui ont obtenu la 3e place au classement général des Mondiaux des métiers de Londres. Avec 17 médailles, la Suisse confirme sa position de meilleure nation européenne des WorldSkills.

«J’étais dans un tel état d’euphorie que je n’ai plus rien ressenti une fois là-haut», confie Andreas Stadlin, de Zoug. Dimanche soir, le nouveau champion du monde dans la catégorie jardinier paysagiste a été prié de monter tout en haut des marches et a été acclamé aux côtés de son collègue Christof Schweizer par près de 10 000 spectateurs dans l’O2 Arena de Londres. Il avait certes rêvé de remporter la médaille d’or mais sans vraiment y croire, comme les 5 autres membres de l’équipe suisse qui sont ramené un titre de champion du monde à Kloten.

«Une expérience incroyable»

La Suisse est donc aujourd’hui le pays du meilleur technicien automobile du monde, du champion du monde des carreleurs ou encore de la meilleure employée en restauration, titre décerné à Sabrina Keller, de Heiden. «Tout s’est déroulé parfaitement. Mais je ne savais jamais ce que faisaient mes concurrents, c’est pourquoi la médaille d’or me surprend quand même», explique-t-elle. Thomas Zurfluh, constructeur métallique originaire d’Isenthal, ne pensait pas non plus remporter la médaille d’argent après avoir commis autant d’erreurs dans son travail: «J’ai eu de la chance que les autres fassent semble-t-il les mêmes erreurs que moi», sourit-il. Le maçon Morgan Conus, ramène la médaille de bronze chez lui, à Vuarmarens, près de Fribourg. Le Romand rayonne: «La médaille est la cerise sur le gâteau, bien entendu, mais les WorldSkills furent en soi une expérience incroyable et représentent un énorme bénéfice».

Record battu

Les candidats suisses ramènent 6 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 6 médailles de bronze. La Suisse n’avait jamais connu un tel succès. Elle occupe la 3e place derrière la Corée du Sud et le Japon et confirme sa position en haut du tableau après sa 2e place il y a deux ans au Canada. «La victoire se joue à si peu de choses. On pourrait presque affirmer que c’est la chance qui départage les candidats», explique la responsable de la délégation suisse, Christine Davatz-Höchner.

La Suisse a une fois de plus montré de quoi elle était capable. «Ce résultat est la preuve que la Suisse dispose d’un excellent système de formation professionnelle et que nous sommes capables de tenir tête à l’élite mondiale», souligne Rico Gioccarelli, délégué technique.

Félicitations du Conseiller fédéral

Le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a souhaité féliciter personnellement la délégation lundi après-midi après son retour au centre Schluefweg. «Nous avons tous gagné, mais le grand vainqueur est le système de formation professionnelle en alternance. Il réunit les conditions optimales pour relever tous les défis. Nous y veillons au sein des institutions fédérales de Berne.»

La Suisse compte parmi les meilleures nations du monde en la matière, souligne le responsable du Département de l’économie. «Ce n’est pas un hasard si le taux de chômage des jeunes en Suisse est l’un des plus bas au monde», ajoute-t-il. Mais notre pays doit rester novateur. Il y parviendra uniquement si employeurs et employés travaillent main dans la main.

Un atout: la flexibilité

Ursula Renold, directrice de l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), se montre toute aussi euphorique. «J’avais raison d’avoir confiance. Dans les épreuves difficiles, nos candidats donnent la preuve de leur flexibilité.» Elle a été impressionnée par le soutien apporté à Londres. Un millier de Suisses étaient présents.

Hans Ulrich Stöckling, président du conseil de fondation de SwissSkills, remercie tous ceux qui ont permis cette victoire éclatante: les associations professionnelles, les experts, les maîtres d’apprentissage, les employeurs, sans oublier les parents.

L’animatrice Linda Fäh suggère d’exposer les médailles à un endroit digne de ce nom. Le garage ferait très bien l’affaire, plaisante un médaillé.

Les gagnants

Médaille d’or:

- Thomas Gugger, carreleur, Heimenschwand BE
- Gian-Andrea Casaulta, installateur-électricien, Vals GR
- Nadja Humbel, mode et création, Weinfelden, TG
- Flavio Helfenstein, technique automobile, Hildisrieden LU
- Sabrina Anita Keller, service de restauration, Heiden AR
- Christof Schweizer, Rothrist AG et Andreas Stadlin, Zoug ZG, de l’équipe
des jardiniers paysagistes

Médaille d’argent:

- Florian Müller, plomberie et chauffage, Oensingen SO
- Basil Brunner, électronicien, Sirnach TG
- Peter Müller, ébéniste, Herisau AR
- Peter Enzler, menuisier, Appenzell AI
- Thomas Zurfluh, constructeur métallique, Isenthal UR

Médaille de bronze:
- Pascal Brunner, dessinateur-constructeur industriel, Hosenruck TG
- Andrin Cavegn, contrôle industriel, Brigels GR
- Morgan Conus, maçon, Vuarmarens FR
- Rosina Ebneter, plâtrière / stucateuse à plâtre sec, Berne
- Jasmin Enzler, pâtissière-confiseuse, Rapperswil SG
- Jan Züllig, mouleur, Egnach TG

Record battu

retour

Photos

Montrer tous les photos de la gallerie



Audio

Johann Schneider-Ammann - Interview


Vidéo


London Best Of

Schlussfeier in London

Telesguard vom 10.10.2011





Indiquer les documents de presse relatifs à ces nouvelles